1-08 Le pont de Ghlin: un accès de folie

Aller en bas

1-08 Le pont de Ghlin: un accès de folie

Message  Admin le Mer 24 Jan 2018, 15:24

L'article sous format word : https://goo.gl/xxYYvF

Facebook : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1365005200277868&id=1283957151716007


Le pont de Ghlin: un accès de folie

Depuis huit semaines maintenant, les cyclistes gonflés à bloc rendent hommage aux innombrables farces et attrapes dont les responsables des routes communales et régionales parsèment la ville de Mons. Tout le monde a pu ainsi constater que ces rois du canular cycliste ont vraiment un humour fou. Dans certains cas, on devrait même dire: fou à lier.  Les exemples d'aménagements complètement dingues ne manquent, mais celui du pont de Ghlin est sans aucun doute le plus délirant de leurs "accès de folie".

En l'occurrence, il s'agit de l'accès qui conduit les cyclistes montois du boulevard Churchill jusqu'au rond-point des Baudarts en passant par le pont de Ghlin. Attention, c'est du lourd! Les adolescents d'aujourd'hui parleraient d'un "truc de malade mental".

Pourtant, le gag est court. Il fait 250 mètres à peine, mais vous pourrez constater qu'il est vraiment dément. Ce qui prouve que les blagues les plus courtes sont souvent les meilleures, surtout quand elles sont complètement siphonnées. Pour l'apprécier, il suffit de vouloir se rendre de Mons vers Imagix, les Brico ou Ghlin… à vélo. À vélo? Vous êtes bien sûr? Bon! Alors, accrochez-vous à votre guidon, car vous allez voir quelque chose d'absolument dingo.

Les cyclistes gonflés à bloc

Cette fois, vous pourrez également apprécier cette blague sur Youtube. Voici les liens.





(NB: aucun cycliiste n'a été blessé ni tué pendant le tournage de ces vidéos).

En approchant du rond-point de la porte du Parc par le boulevard Churchill, le Code de la route ne vous laisse pas le choix. Vous devez suivre les voitures. Rien ne vous autorise à monter sur le trottoir, qui n'est pas une piste cyclable, ni un trottoir partagé. On en reparlera plus tard à partir de la photo 10. (ceci est la photo 1)


En attendant, il faut vous engager sur la bretelle qui monte vers le rond-point. Vous vous dites qu'il faut être complètement détraqué pour envoyer des cyclistes dans un pareil coupe-gorge. Vous n'avez peut-être pas tort. Dites-vous que c'est juste pour rire et pédalez! 





Évidemment, quand on sent les automobiles qui aimeraient bien vous pousser un peu dans le derrière pour vous aider à monter plus vite, on n'est pas loin de penser que les responsables de cet aménagement sont vraiment zinzins.







Arrivé (vivant) sur le pont, la chevauchée hallucinante se poursuit par une belle surprise. En effet, vous roulez maintenant sur une espèce de bande d'arrêt d'urgence qui aurait permis très facilement d'élargir l'espace réservé aux modes doux en installant une piste cyclable protégée à côté du trottoir. Conscients de leur mission et de leur réputation au service de la bouffonnerie, nos (ir)responsables  ont cependant préféré faire de cet espace un lieu de cohabitation - à mourir de rire - entre les vélos et les voitures.



En redescendant du pont, les cyclistes prennent la bande de droite vers Ghlin et les Grands prés. À cet endroit, plus de pseudo-bande d'arrêt d'urgence. La largeur de la voie de circulation rétrécit pour faciliter les contacts entre cyclistes et automobilistes. Suivant le type de rencontre que vous ferez avec le capot de l'automobile, vous pourrez vivre une expérience d'humour ravageur, acéré, cinglant, mordant et, en tout cas, déjanté. Admirez sur la photo la jolie queue de poisson de l'automobiliste.





Petit détail piquant: bien qu'en pleine agglomération et dans un endroit dangereux, la limite de vitesse a été portée à 70 km/h sur le pont. De toute façon, on s'en fiche au fond parce que cette limite n'est ni respectée ni contrôlée




Mais, nous direz-vous, il faut être un peu fêlé soi-même pour suivre l'injonction des farfelus de la Ville de Mons et de la Région wallonne qui vous envoient sur le pont avec les voitures. Effectivement, les cyclistes, même gonflés, n'ont pas toujours suffisamment de sens de l'humour et, malgré leur goût pour la farce cycloroutière, ils finissent par emprunter le trottoir. Mais ne croyez pas que les occasions de rigoler en sont totalement exemptes.



Le trottoir qui monte du boulevard Churchill vers le pont de Ghlin est très étroit et il n'y a pas de garde-fou (c'est normal: il les installe rarement eux-mêmes). Si vous essayez de dépasser le piéton, vous aurez peut-être l'occasion de faire une jolie culbute de 7 ou 8 mètres de hauteur.



En été, les branches fouettent gentiment visage du cycliste, lui offrant une occasion supplémentaire de commencer une carrière de cascadeur.



Sur le pont de Ghlin comme ailleurs, les piétons sont ravis de voir slalomer des cyclistes entre eux.



Sur le trottoir du pont de Ghlin, même les petits chiens aiment jouer entre les roues des vélos.



Arrivé à cet endroit (à l'entrée de la sortie vers Ghlin), ce qui était interdit (rouler sur les trottoirs) devient impossible, car le trottoir devient un escalier. Les cyclistes sont donc quand même obligés de rouler sur la route. À noter que pour les parents avec une poussette et les handicapés en chaise roulante, c'est le même prix.



Puisqu'il est interdit de rouler sur le trottoir et que la route est dangereuse, la solution ne serait-elle pas de tracer une mini-piste cyclable sur la borne en béton? Les petits farceurs ont certainement déjà dû y penser. Les cyclistes gonflés ont réalisé un prototype.



Au pays des fous, les cyclistes sont gonflés. C'est pourquoi ils n'ont pas hésité à tester cette solution. Une manière pour eux de se mettre au diapason de l'humour complètement timbré des responsables des routes à Mons. Pour la technique, il y a encore des progrès à faire, mais pour l'idée, ils sont fidèles à leurs modèles.



C'est du tout frais

N'allez pas imaginer que cet "accès de folie" soit une vieille blague éculée que nous avons voulu recycler. C'est du tout frais. Le revêtement du pont de Ghlin a été entièrement refait à l'été 2017 et le rond-point de la porte du Parc date de dix ans à peine. Les responsables de ces deux réalisations complètement brindezingues sont donc toujours aux commandes. On n'a pas fini de rigoler.

Blague de la semaine pour tous
La blague de la semaine des petits farceurs est conçue avant tout comme un hommage aux responsables politiques, administratifs et techniques en charge des infrastructures cycloroutières à Mons. Chaque semaine, elle est donc envoyée en priorité à chacun d'entre eux, à la Ville de Mons et à la Région wallonne. Mais comme tout le monde a le droit de rigoler, elle est également diffusée à la presse montoise, aux cyclistes gonflés ou non et aux amoureux de la rigolade. Elle est aussi publiée sur la page Facebook des "Cyclistes gonflés à bloc pour l'action".


Dernière édition par Admin le Dim 04 Fév 2018, 17:52, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 24/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://lescyclistesgonfles.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

carte

Message  Admin le Mer 31 Jan 2018, 17:55

carte : https://goo.gl/yPYGT3

En rouge sur la carte ci-dessous


Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 24/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://lescyclistesgonfles.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum